Plongez dans un bain de forêt!

par Patricia Bernheim

Partager cet article

Les arbres nous font du bien. L’idée fait ricaner encore passablement d’occidentaux, mais au Japon, c’est une évidence depuis longtemps. Désormais, des études l’attestent : l’immersion dans cet univers vert a des vertus thérapeutiques.

Qui aurait pu penser qu’un livre racontant la vie secrète des arbres deviendrait un best-seller? Et pourtant… le succès qu’il a rencontré en Allemagne et en France est simplement phénoménal. Il est vrai qu’il change à tout jamais la manière d’observer cette forêt dont on ignorait tout. Pour l’écrire, Peter Wohlleben, forestier, s’est appuyé sur différentes études scientifiques qui démontrent notamment que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser. Ils se comportent en infirmiers pour les voisins malades et avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ».

Les arbres sont capables de bien plus encore. Pratiquée depuis plus de trente ans au Japon, la sylvothérapie a démontré son efficacité. Aujourd’hui, la science est en mesure de prouver que le lien curatif existant entre la nature et nous est bien plus puissant que nous le pensions. Dans son livre Ces arbres qui nous veulent du bien, la sylvothérapeute Laurence Monce invite le lecteur à la suivre dans une promenade en forêt à la découverte des arbres et de leurs incroyables bénéfices sur notre santé et notre bien-être. Elle s’appuie sur plusieurs études scientifiques qui ont mis en avant les bienfaits de la forêt sur le stress, la tension artérielle, le système immunitaire, ainsi que sur le trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité.

Clemens G. Arvay s’est pour sa part concentré sur les liens entre les arbres et notre système immunitaire. En compulsant des recherches de biologistes américains et japonais, il a découvert que les arbres communiquent avec lui – sans que nous en ayons conscience – et le renforcent. L’auteur cite des statistiques médicales étonnantes : après une journée en forêt, le corps humain produit 30% de cellules immunitaires en plus. En deux jours, il en produit 50% de plus, et qui sont 50% plus efficaces.

Les arbres communiquent aussi avec notre inconscient. Le simple fait de les regarder diminue le stress et améliore la concentration. L’auteur évoque des tests cliniques qui ont démontré l’effet curatif des arbres sur de nombreuses maladies telles que le cancer ou le diabète et prodigue de précieux conseils, faciles à suivre et à appliquer, pour bénéficier de l’effet biophile des arbres, dans notre jardin ou dans la forêt.

Forêt et méditation

Jean-Marie Defossez propose quant à lui une introduction aux vertus thérapeutiques des arbres, ceux des villes et ceux de la campagne. Il permet de (re)connaître les espèces qui nous entourent, leur symbolique, leurs pouvoirs, et aussi de les écouter par le biais de la méditation et de ressentir la détente qu’ils procurent et l’énergie qu’ils véhiculent.
Spécialiste des arbres, de leurs vertus, de leurs bienfaits et de leurs énergies, Patrice Bouchardon invite à retrouver avec bonheur le chemin de la forêt en publiant un ouvrage interactif. Au moyen d’exercices pratiques et grâce au CD audio, aux MP3 à télécharger ou aux flash-codes, il propose une approche méditative et sensorielle progressive : réapprendre à respirer, se rendre disponible, entrer en contact avec les arbres par les cinq sens, accueillir leur énergie naturellement. Le lecteur se laisse guider à la rencontre de neuf espèces qui ont chacune leur qualité : le bouleau et la douceur, le pin et la lumière, l’églantine et l’ouverture, le hêtre et la confiance, le noyer et la motivation… À chacun de trouver l’arbre qui lui correspond.

Découvrez Le Monde secret des arbres dans Envoyé Spécial

Entrer en résonance

Avec De l’énergie des arbres à l’Homme, le même auteur emmène le lecteur plus loin encore, au cœur de l’intimité des arbres. « Plus on pénètre leurs secrets, plus on accède à la profondeur de ce qui nous anime. Dans la rencontre avec un arbre, que l’on en ait conscience ou pas, on entre en résonance avec certaines de ses vibrations. Cela déclenche alors des changements intérieurs superficiels ou profonds, selon notre disponibilité de l’instant. » Ce livre permet de mieux comprendre notre fonctionnement (mental, chakras, conscience, corps énergétique…). Il propose une méthode de développement personnel en neuf étapes, fondée sur l’acquisition de neuf qualités présentes dans neuf arbres.

Complément idéal à tous les ouvrages précités, Le guide des arbres extraordinaires de Suisse romande propose 40 balades à la rencontre d’arbres remarquables pour leur beauté ou leur âge. L’auteure entraîne le lecteur à la découverte de la magie de la nature d’un point de vue énergétique, botanique, phytothérapeutique et géobiologique. Elle invite également à se recentrer pour découvrir sa nature profonde. De quoi donner largement envie de s’extraire de son canapé pour aller se promener dans les bois pendant que le loup n’y est pas.

Joëlle Chautems nous parle des arbres extraordinaires de Suisse romande

Les peuples de l’arbre

Ingénieur forestier, docteur en sciences naturelles, professeur et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), Ernst Zürcher étudie plus particulièrement les structures temporelles des arbres (chronobiologie) et les influences du milieu sur l’anatomie de leur bois. Ce nouveau regard sur la nature, fondé sur une démarche scientifique, permet de révéler des particularités insoupçonnées des arbres. Il y est question des peuples de l’arbre, du secret de leur longévité, d’eau « nouvelle », de marées dans les fûts et de pouls cosmique des bourgeons, de messages subtils des arbres, aujourd’hui mesurables, tels les signes avant-coureurs de tremblements de terre, et de beaucoup d’autres choses encore. Pour l’auteur, les arbres peuvent nous enrichir et nous inspirer. Très concrètement, ils constituent non seulement un moyen d’atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe climatique en cours.


Articles

Agnès Martin-Lugand, la romancière qu...

Lire l'article

Earl Thompson et Bruno Pellegrino, hér...

Lire l'article

Livres voyageurs

Lire l'article

Quand le journaliste mène l’enquête

Lire l'article

Faire des sciences à la plage

Lire l'article

Bulles enneigées

Lire l'article

Écoutez un livre

Lire l'article

Du livre à la coupe

Lire l'article

Portrait d’un peintre

Lire l'article

Femme et sexualité : la fin des myth...

Lire l'article

Publicité